Je fabrique des objets et je les déploie quelque part

Il est parfois difficile de donner corps à une intrusion qu’on a à peine vu passer en rêve, sans avoir eu le temps d’en prélever les mesures et les échantillons. Les mains du bricoleur accusent un grand retard sur ce quelque chose qui n’existe pas encore tout à fait. Alors il s’installe à l’atelier, il soulève des ingrédients qui, posés ensemble sur l’établi, vont peut-être comprendre un peu ce qu’il veut en faire. Suivra une discussion, un petit banquet privé.

Dôme hexagonal 2018
Laiton chaudronné
46 x 46 x 10 cm.

Soudainement, ce n’est plus exactement un retard qui distancie l’objet alors que le travail et les choses, dans des bruits de frottements, s’engagent toutes seules dans un autre canal. Rendues là, les affaires gagnent en souveraineté et en existence.

Dôme explosé 2018
Laiton chaudronné
50 x 50 x 45 cm.

Tromele 2018
Laiton chaudronné
61 x 61 x 16 cm.

À terme, les droites et les courbes ne veulent plus dire grand-chose car c’est le rendu qui s’exprime ; la présence et le vide. La matière et ses déclinaisons. Cette matière-là tend à aller là, cet autre matériau se travaille comme ça, amenant son lot de résistances et de déchirures en droit fil. La forme est pure sans l’être et nous ne savons pas exactement s’il faut attribuer tous ses méandres à une intention claire ou à une affaire de technicité, un fait matériel.

Quelque chose comme une mine 2018
Laiton chaudronné
38 x 38 x 38 cm.

Turbulente 2018
Laiton chaudronné, babiche de chèvre, tendon synthétique
28 x 28 x 83 cm.